Une construction à
hautes performances environnementales

En mai 2012, le restaurant McDonald’s de Revel recevait la certification NF Bâtiments Tertiaires-Démarche HQE™ (Haute qualité environnementale) pour la Construction. Une première en France pour un bâtiment du secteur de la restauration.

Cette certification confirme le haut niveau de performance des nouveaux bâtiments construits par McDonald’s France. « Nous dressons ainsi une feuille de route pour nos futurs restaurants » souligne Alain Velut, Directeur Construction Nationale de McDonald’s France. « La certification récompense les efforts entrepris, mais la démarche est aussi une source d’amélioration. Elle a attiré notre attention sur des points importants dans la réalisation des bâtiments et nous avons pu former nos équipes et nos maîtres d’œuvre sur la qualité des prestations. » Le niveau de performance du restaurant était aligné sur les critères du référentiel HQE™ d’octobre 2011, le plus récent et particulièrement exigeant. « Le référentiel n’était pas encore achevé quand les travaux ont commencé. Ce défi technique répondait à la volonté stratégique d’anticiper sur la réglementation et de vérifier que les choix opérés étaient compatibles avec les critères les plus contraignants », témoigne Jérôme Partos, du bureau d’études EET qui a accompagné McDonald’s dans sa démarche de certification.

 

Performances

Le restaurant a donc été conçu selon un cahier des charges particulièrement exigeant, y compris dans le choix des matériaux et des procédés de construction ou la gestion du chantier. La consommation en eau du bâtiment est réduite de moitié par rapport à un bâtiment standard, grâce à des urinoirs « secs » et des récupérateurs d’eau de pluie. Côté énergie, les panneaux photovoltaïques installés sur le toit du restaurant couvriront 60% des besoins de l’éclairage intérieur et extérieur. Les équipements de chauffage et de climatisation des locaux par air pulsé utilisent des pompes à chaleurs hautement performantes. Tout l’éclairage est équipé d’ampoules basse consommation ou LEDs fonctionnant selon la luminosité extérieure. Pour préserver la biodiversité, c’est une végétation locale, non invasive, non allergène et accueillante pour la faune qui agrémente les voies, les parkings et les terrasses. Des fossés de réinjection pour les eaux pluviales dans les nappes phréatiques ont été creusés, et aménagés en zones de biodiversité protégée. La qualité sanitaire de l’air intérieur a fait l’objet d’une attention particulière et un bilan électromagnétique complet a démontré que les normes et recommandations usuelles sont largement respectées.

Le restaurant de Revel a reçu la certification délivrée par Certivéa* après l’audit des 14 cibles de la démarche HQE™. « C’est la première fois qu’un restaurant est certifié sur la base de ce référentiel générique pour tout type de bâtiment non résidentiel », explique Éric Querry, directeur de développement chez Certivéa. « Il a fallu deux ans pour élaborer ce référentiel avec des groupes de travail composés d’experts, d’utilisateurs, de bureaux d’études. Cette certification nous a permis de valider sa pertinence et de confirmer qu’il s’applique à des bâtiments jusqu’à présent non couverts par la certification : un restaurant a des caractéristiques très différentes de celles d’un bureau par exemple. McDonald’s ouvre ainsi la voie à d’autres acteurs du secteur de la restauration. »

* Certivéa est une filiale du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB)

 

Cet article est extrait du Journal du développement durable de McDonald's France, édition 2012

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr