Des emballages
de plus en plus légers

Allègement des packs Best of, amincissement de la couche de polyéthylène dans les gobelets boisson… Depuis 1992, les emballages McDonald’s perdent du poids.

Les 27 000 tonnes annuelles d’emballage de service représentent environ 60 grammes d’emballage par client servi. « Ils sont la première source de déchets des restaurants McDonald’s », explique Willy Brette, directeur Achats-Qualité-Logistique. « Rien d’étonnant donc si pour réduire ce volume, un travail à l’échelle européenne est mené depuis 1992  à  la  source,  sur  le  poids même des emballages ».

L'un des exemples les plus spectaculaires concerne les boîtes de Chicken McNuggets dont le poids a été diminué de 18 % en 2001 grâce à un changement de découpe. Sur les matières plastiques, la couche de polyéthylène dans les gobelets boisson a été diminuée de 15 % depuis 1994. En ce qui concerne le carton, les packs Best of ont également été amincis. Des efforts d'optimisation qui ont permis à McDonald’s France en trois ans une économie globale de plus de 5 000 tonnes de papier et de carton et de 200 tonnes de plastique.

« Parfois, il arrive que nous allions trop loin dans la réduction du grammage et que nous devions augmenter le poids d’un emballage pour améliorer le service client », poursuit Willy Brette. « Là encore, il est important de concilier environnement et satisfaction client ». C'est notamment le cas des sacs de vente à emporter dont le grammage a dû être légèrement augmenté.

 

UNE RÉFLEXION EUROPÉENNE

Dans sa recherche permanente d’amélioration des emballages, McDonald’s France travaille étroitement avec ses homologues européens. « Avec la réduction des consommations énergétiques, l’optimisation des emballages est l’une des priorités du programme environnemental de McDonald’s Europe », explique Delphine Smagghe, manager Environnement et Développement durable McDonald’s France, qui représente la France au sein de ce groupe de réflexion européen.

L'objectif de minimisation de l'impact des emballages sur l'environnement a conduit le groupe européen à fixer cinq priorités :

1. Utiliser moins de matière.

2. Opter pour des matériaux et des processus de fabrication moins polluants.

3. Donner la préférence aux matériaux provenant de ressources renouvelables.

4. Utiliser efficacement les matériaux.

5. Favoriser un design propice à la réutilisation ou au recyclage.

Ainsi, de 2004 à 2005, le groupe a travaillé à l'élaboration d'un programme de préservation des ressources forestières qui encourage les pratiques d'approvisionnement responsables au sein des chaînes logistiques. Autre piste explorée : l'accroissement du pourcentage de ressources renouvelables dans les emballages.

Enfin pour aller plus loin dans son analyse, McDonald’s France étudie l'ouverture du chantier de l’éco-conception pour 2007. Cette étude permettra d’étudier les impacts environnementaux sur le cycle de vie des principaux emballages et de déterminer les possibilités d’évolution.

 

Cet article est extrait de l'EcoJournal de McDonald's France, édition 2006

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr