Le carburant
made in restaurant

Collecter les déchets organiques issus des cuisines des restaurants pour produire par méthanisation du biogaz, qui sert à son tour de carburant pour les camions de livraison. C’est la boucle vertueuse expérimentée par McDonald’s et Martin Brower, son prestataire logistique.

En octobre 2017, le restaurant compagnie de Civrieux d’Azergues près de Lyon a été équipé d’un container qui cisaille et brasse en continu pour transformer les déchets organiques en une solution liquide. Un camion de livraison pilote, mis au point par Martin Brower et ses partenaires, réalise la collecte de cette soupe organique. Elle est aspirée durant le temps de la livraison et recueillie dans un réservoir placé sous sa caisse. Le véhicule dispose aussi d’une réserve d’eau pour rincer le container. La soupe organique est stockée dans une citerne, sur une aire de la plateforme logistique de Lyon, avant d’être acheminée jusqu’à un centre de méthanisation où elle est transformée en gaz. Ce biogaz est ensuite injecté dans les réseaux de distribution, jusqu’à une station-service où le camion va s’approvisionner… pour livrer à nouveau le restaurant.

« Le projet répond à un double objectif : valoriser les déchets organiques en épargnant les kilomètres parcourus pour la collecte et utiliser un carburant renouvelable, alternatif au diesel. C’est une démarche d’économie circulaire et un beau défi logistique », explique Blandine Dorge-Olivier, manager Logistique de McDonald’s France. « L’expérimentation est très prometteuse et nous souhaitons équiper d’autres restaurants de la région en 2018. Il faudra dans un second temps valider l’équilibre économique du dispositif pour ensuite le déployer plus largement. »

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2017.

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr