Les emballages
toujours dans la même dynamique

Plusieurs emballages McDonald’s ont encore perdu du poids en 2012 et 2013. Parallèlement, la proportion de fibres recyclées utilisées pour la fabrication de certains emballages augmente. D’autres projets sont dans les cartons et verront le jour en 2014...

Le troisième Bilan Carbone® de l’enseigne faisait apparaître une baisse de 21 % des émissions de gaz à effet de serre liées à la fabrication des emballages entre 2005 et 2011. Cette baisse résulte des nombreuses optimisations accomplies, comme la diminution du poids, le remplacement du plastique par des matériaux renouvelables... Les emballages restent néanmoins le second poste d’émissions de gaz à effet de serre des restaurants (22 %). Les efforts se poursuivent donc, et des progrès significatifs ont été réalisés en 2012 et 2013. « Nous avons eu l’opportunité de faire des compromis entre l’opérationnel et le marketing pour aller vers une importante réduction du poids », souligne Rémi Rocca, directeur Achats-Qualité-Logistique McDonald’s. Le Croque McDo était enveloppé dans un sachet recouvert d’un film de polyéthylène, imbriqué dans un étui de carton, l’ensemble fabriqué en Irlande. « Depuis fin 2012, nous avons supprimé la boîte, il ne reste que le sachet, fabriqué en France par Schisler », poursuit Rémi Rocca. « Avec un double avantage, le poids passe de 8 à 2,92 grammes, soit une économie estimée à 303 tonnes* de matière par an, et bien sûr nous réduisons les distances de transport. » De la même façon, fin 2013, la boîte contenant le Double Cheese a été abandonnée pour une feuille et son film protecteur. Le poids a été divisé par 5, soit une économie estimée de 256 tonnes de papier par an. Même chose pour le McFish. Au total, pour ces trois emballages, une économie de papier estimée à 622 tonnes par an.

Serviettes, juste ce qu’il faut...

Pour les serviettes en papier, l’une des solutions imaginées combine deux actions : réduire leur poids et limiter le gaspillage. « Le poids des serviettes passe de 2,4 à 1,35 grammes avec toujours 100 % de fibres recyclées », explique Baptiste Brunello, manager Achats-Qualité McDonald’s France. « Ce gramme en moins représenterait déjà une économie de près de 1 720 tonnes de papier en restant sur la même quantité de serviettes. Leur utilisation est prévue avec de nouveaux distributeurs “économes’’ qui les délivrent une à une, ce qui réduirait encore leur consommation. » Autre piste étudiée : des serviettes allégées (19 % de poids en moins) qui conservent un format identique une fois pliées et s’adaptent ainsi aux distributeurs en place. Les tests poursuivis en 2014 permettront de déterminer la solution la plus adaptée en restaurant.

Plus de recyclé

Entre août 2012 et septembre 2013, les boîtes de 3 sandwichs (CBO, 280 et BigTasty) ont connu elles aussi des transformations : conçues auparavant en carton ondulé à partir de fibres vierges, elles sont aujourd’hui en carton plat. Ce changement de matériau, même s’il entraîne quelques grammes supplémentaires pour chaque boîte, présente le grand avantage de permettre l’utilisation de fibres recyclées, impossible avec le carton ondulé. Ces boîtes sont maintenant fabriquées avec 72 % de fibres recyclées issues de chutes post-industrielles de carton. Au total, un poids supplémentaire estimé à 246 tonnes par an, mais une économie annuelle estimée à 653 tonnes de fibres vierges. D’autres améliorations sont en projet pour 2014. Les sacs en papier pour la vente à emporter, par exemple, deviendront plus petits, donc plus légers. À l’intérieur des sacs, le « croisillon » qui permet de caler les produits changera lui aussi. Il devait être déplié par l’opérateur pour être mis en volume, il sera désormais d’un seul bloc, mais plus léger et en fibre moulée recyclée.

* Tous les chiffres présentés dans cet article sont estimés sur la base des ventes totales 2013.

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2013

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr