Les restaurants
ont des idées !

Sensibiliser, trier, ramasser… Les restaurants prennent toutes sortes d’initiatives autour de la question des déchets, notamment sous l’impulsion des référents EcoProgress™. Trois exemples.

Papiers : vive le tri solidaire !

Dans le restaurant de Lorient-Lanester, un partenariat est mis en place depuis avril 2016 avec l’association rennaise ‘‘La feuille d’érable’’ pour la collecte des papiers de bureau et du surplus de journaux mis à disposition des clients. L’association fournit le matériel nécessaire et l’antenne locale passe récupérer le papier tous les trois mois. Le produit de la collecte est ensuite orienté vers des papetiers situés à proximité pour être recyclé. « Les frais engendrés par la collecte et la prestation de recyclage sont en grande partie couverts par le rachat du papier », explique Ronan Favennec, référent EcoProgress™ du restaurant. « Nous allons étendre le système aux autres restaurants de la franchise. » Le plus ? La création d’emploi local et solidaire : l’association est une entreprise d’insertion conventionnée qui emploie des personnes en situation d’exclusion ou éloignées de l’emploi.

Une balade instructive

Farida Amara, référente EcoProgress™ du restaurant de ParisPorte de Saint-Cloud a profité d’une belle journée du mois d’août 2016 pour entraîner les enfants des collaborateurs du restaurant dans une promenade sur le thème des déchets et de l’environnement. Au programme : la visite de la déchetterie - ressourcerie de Creil, suivie d’un pique-nique sur les bords de l’Oise pour observer les oiseaux. « L’organisation d’une ‘‘Écobalade’’ pour sensibiliser les enfants à l’environnement est l’un des critères du Défi EcoProgress™ », raconte Farida. « C’était un peu un galop d’essai pour moi. Les enfants, comme les parents accompagnateurs, étaient ravis de cette sortie hors de Paris. Ils ont découvert que les objets et les matériaux peuvent avoir une seconde vie. Maintenant que je suis bien rodée, j’envisage de faire une Écobalade pour la fête de la musique, avec des enfants extérieurs à l’entreprise, cette fois ! » Farida organise aussi plusieurs fois par an des ateliers pendant lesquels les enfants fabriquent des objets à partir de matériaux récupérés dans le restaurant. Par exemple des mini-jardins aromatiques dans le fond de bouteilles d’Évian. Rien ne se perd, tout se transforme !

Halte aux déchets le long des routes

Les agents de la Direction interdépartementale des routes Ouest (DIRO) ramassent quantité de détritus jetés par les automobilistes le long du périphérique de Nantes. Les équipiers du restaurant McDonald’s de Nantes Pont de Cheviré organisent de leur côté des tournées quotidiennes pour ramasser les emballages abandonnés aux alentours, y compris sur le parking où des poubelles conçues pour jeter sans descendre de la voiture ont pourtant été installées. C’est pourquoi la DIRO et le restaurant se sont associés pour une opération de sensibilisation. Laëtitia Hardy, directrice de marché de la franchise, et Sedrick Samu Padjouo, référent EcoProgress™, se sont postés avec les agents de la DIRO sur la piste du drive. « Nous avons discuté avec les clients qui attendaient de passer commande », témoigne Laëtitia. « Un questionnaire concocté par la DIRO permettait aux personnes de prendre conscience des quantités en jeu. Nous avons recueilli leurs avis sur les raisons de cet incivisme et les moyens d’y mettre fin. » Une action parmi d’autres, qui se renouvellera certainement.

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2016.

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr