Bien gérer l’eau
Dans les restaurants

Pour économiser l’eau dans les restaurants, les efforts se concentrent sur les sanitaires et les extérieurs. On utilise en effet peu d’eau de process en cuisine. Deux objectifs sont poursuivis : économiser l’eau et limiter le recours à l’eau potable quand elle n’est pas nécessaire.

La consommation d’eau dans les restaurants concerne majoritairement les sanitaires et le nettoyage des espaces extérieurs : avec un système de cuisson basé sur la friture et le gril, une vaisselle réduite, le process en cuisine utilise peu d’eau. Le second poste important est la fabrication de boissons, sur lequel il est difficile d’intervenir. Les efforts sont donc concentrés sur les sanitaires et les extérieurs.

 

Économiser l’eau

Les urinoirs sans eau permettent, pour chaque restaurant équipé, d’économiser chaque année 150 à 200 m3 d’eau, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’une famille de 4 personnes. Les restaurants s’équipent également de robinetterie limitant les quantités d’eau : les « mousseurs », qui s’adaptent facilement sur les robinets, permettent d’économiser 30 à 35 % de la quantité d’eau consommée. Cette solution est systématiquement adoptée pour toutes les ouvertures de restaurants et pour toutes les rénovations. Dans de nombreux cas, les robinets combinent mousseurs et détecteurs de mouvements.

L’application de bonnes pratiques mises en place dans le cadre de notre dispositif de management environnemental EcoProgress™ vient en parallèle de ces équipements : il s’agit entre autres de vérifier régulièrement le débit des robinets, d’identifier le plus vite possible d’éventuelles fuites grâce à un relevé hebdomadaire des consommations et de maintenir le bon fonctionnement des canalisations et des robinets dans le cadre de l’entretien des bâtiments.

 

Limiter le recours à l’eau potable quand elle n’est pas nécessaire

Depuis la clarification en 2009 de la réglementation en la matière, l’utilisation des eaux de pluie peut être élargie à l’alimentation  des  chasses  d’eau  des  sanitaires, en complément  de  l’arrosage  et  du  nettoyage  des  extérieurs. Un récupérateur d’eau de pluie permet de couvrir  de 70 à 75% des besoins annuels en « eaux techniques ». Dans les régions où la pluviométrie est suffisante, le récupérateur d’eau de pluie est systématique pour toutes les ouvertures de restaurant et il est proposé aux franchisés qui procèdent à une rénovation. Ce système, bien sûr, ne peut se concevoir dans les restaurants situés en centre-ville ou dans des centres commerciaux.

 

Espaces verts

Dans le cadre du programme de rénovation « Full Image », l’aménagement des espaces extérieurs est conçu pour un apport minimal en eau (éléments minéraux privilégiés, plantes peu gourmandes en eau...), de façon à éliminer l’arrosage, l’eau de pluie étant suffisante. Les restaurants qui procèdent encore à un arrosage privilégient le goutte à goutte et n’arrosent pas pendant les heures d’ensoleillement.

 

1364 systèmes d’économie d’eau installés à fin 2012 dans les restaurants (récupérateurs d'eau de pluie et urinoirs sans eau).

 

 

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr