Chez nos fournisseurs :
rien ne se perd, tout se transforme !

Pour améliorer encore son cycle de gestion de l’eau, Reine de Dijon, principal fournisseur de sauces de McDonald’s, développe sur son site de production une unité de méthanisation qui complétera la station d’épuration existante.

Au cœur de la Côte-d’Or, à Fleurey-sur-Ouche, l’usine de Reine de Dijon est équipée depuis 2000 d’une station d’épuration. Elle permet de traiter directement sur le site les effluents issus du nettoyage des installations. Une partie de l’eau épurée est réutilisée pour le prélavage des équipements. Le reste est déversé en milieu naturel, dans les conditions prévues par la réglementation. Pour augmenter et améliorer les capacités de traitement de la station d’épuration, un projet de développement d’une unité de méthanisation se concrétise. « Notre site est idéal pour la méthanisation », expose Jean- Luc Rateau, directeur technique de Reine de Dijon. « Nous avons d’un côté un gisement régulier d’effluents toute l’année, ce qui est parfait pour le régime des bactéries, et de l’autre des besoins énergétiques constants qui nous permettent de valoriser l’énergie produite. »

Un procédé naturel, écologique et propre

La méthanisation est un procédé de “digestion” naturelle de la matière organique par des bactéries, en l’absence d’oxygène (donc sans odeur). Cette digestion produit du biogaz, qui fournit de l’énergie, et un résidu appelé digestat. « Le digestat sera moins abondant que les boues d’épuration et de meilleure qualité pour une valorisation agronomique, car la méthanisation concentre les fertilisants que sont l’azote et le phosphore », souligne Luc Vandermaesen, directeur général de Reine de Dijon. « Avant de lancer le projet, une année d’étude a été nécessaire, couvrant notamment les aspects techniques, économiques et environnementaux, avec des tests en laboratoire et des essais sur site. » Le premier coup de pioche a été donné en novembre 2013, pour une phase de démarrage prévue au second semestre de 2014.

L’eau, une ressource préservée

Sur le site de Fleurey-sur-Ouche, un programme de management environnemental a été mis en place. L’eau est majoritairement utilisée pour le nettoyage des installations, et sur ce plan, les consommations sont maîtrisées : réutilisation des eaux épurées pour le prélavage, stations de lavage fonctionnant à moyenne pression et système de nettoyage des appareils programmé et contrôlé automatiquement... Par ailleurs, les installations sanitaires sont équipées de systèmes économes et le personnel est formé aux bons gestes. Le process de production et de lavage n’est pas oublié. En 2014, les cycles de nettoyage, qui sont déjà vérifiés régulièrement pour repérer les plus consommateurs, seront observés à la loupe afin d’identifier s’il existe encore des gains possibles tout en assurant, bien sûr, la sécurité alimentaire.

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2013

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr