Centres de l'Emploi et des Métiers :
un tremplin unique

Les Centres de l’Emploi et des Métiers garantissent aux restaurants gérés par McDonald’s France la qualité du recrutement et de l’intégration. Ils ont aussi pour vocation d’accompagner la promotion interne.

Au début des années 2000, un turnover élevé et une image employeur plutôt malmenée incite l’enseigne à repenser le recrutement, réalisé jusqu’alors directement en restaurant. L’idée d’un lieu unique centralisant à la fois le recrutement et l’intégration prend forme. Le premier Centre ouvre en 2002 à Paris : un bel espace dans un quartier central et une équipe professionnelle. Le gain qualitatif est confirmé. Il existe aujourd’hui 4 centres, deux à Paris et un à Bussy-Saint-Georges qui recrutent pour 70 restaurants compagnie en Île-de-France, celui de Lyon recrutant pour 13 restaurants. Les candidatures proviennent essentiellement du site internet et des CV déposés en restaurant. « Une première sélection est opérée par téléphone », explique Philippe Arrouas, responsable du recrutement parisien. « Les candidats retenus sont conviés à un entretien au Centre avec un chargé de recrutement, généralement suivi d’un second avec le directeur du restaurant. Vient ensuite un module d’intégration de 4 heures, rémunéré, pendant lequel on présente l’entreprise, les avantages, les contraintes et les exigences des postes... On fait aussi de la pédagogie autour du contrat de travail et de la fiche de paie, beaucoup n’ont pas d’expérience professionnelle. »

Ce premier contact avec l’univers de McDo donne aux nouveaux recrutés une vision plus claire de ce qui les attend et les messages essentiels sont passés. La session s’achève par la signature du contrat et la remise des uniformes après essayage. L’ensemble du processus n’excède pas 3 ou 4 jours. Il est un peu plus long pour les managers et les directeurs adjoints. « J’ai apprécié d’être accueilli directement par des gens qui ne s’occupent que de ça. Il n’y a pas de flou, pas d’attente, on est bien guidé et tout est cadré », témoigne Ludovic Palazzotti, manager.

Les centres reçoivent également les collaborateurs pressentis par leur encadrement pour une évolution interne. Après une série de tests et d’entretiens, les chargés de recrutement confirment la capacité du candidat à tenir le poste, ou proposent des axes d’amélioration. « Les comptes-rendus m’ont aidée à avancer, ils cernent bien nos points forts et on sait sur quoi on doit travailler, c’est une expérience vraiment profitable », atteste Myriam Cerbah, directrice-adjointe. Pour Jacques-Denis Latournerie, directeur RH des restaurants compagnie, « Cette démarche d’accompagnement et d’exigence nous permet d’assurer une homogénéité des profils et une cohérence d’ensemble avec le centre de formation, notamment. De plus, le fait de rencontrer un professionnel des RH objective les décisions. »

 

Nombre de recrutements réalisés par les Centres de l’emploi et des Métiers en 2012 : 3 324 en Ile-de-France et 699 à Lyon.

Moyenne de satisfaction des nouveaux entrants : 7,9/10 après 4 semaines dans les restaurants
(enquête Ipsos, réalisée pour la période octobre 2011-septembre 2012).

 

 

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2012

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr