Développer
les talents

Offrir à chacun, même sans diplôme ni expérience, une réelle opportunité de carrière, encourager les talents par la formation et récompenser les efforts grâce à la promotion interne : l’évolution professionnelle est le fer de lance de la politique sociale de McDonald’s France.

Chaque année, McDonald’s France signe plus de 40 000 CDI. Au fil des années, les processus de recrutement se sont professionnalisés. Un outil informatique performant garantit un traitement rapide et efficace des très nombreuses candidatures (plus de 500 000 par an) qui transitent par le site Internet. Les postulants peuvent aussi pousser la porte de l’un des trois centres de l’Emploi et des Métiers (Paris, Bussy-Saint-Georges et Lyon). Chacun de ces centres gère les recrutements d'un ensemble de restaurants, dont ils connaissent précisément les besoins. Les candidatures sont ainsi mieux orientées en fonction des postes disponibles. Résultat : le turnover dans les restaurants concernés a diminué de près de 30%. Au fil des années, ces centres sont devenus de véritables relais locaux pour l’insertion des jeunes. Autre expérience innovante menée avec Pôle Emploi : la méthode de recrutement par simulation (MRS), qui repose sur une mise en situation d’une demi-journée. Des exercices pratiques reproduisent les conditions de travail et permettent d’évaluer les qualités recherchées, comme le sens de la relation client ou du travail en équipe. Cette méthode donne sa chance à des candidats non diplômés, auxquels ces postes n’auraient pas été accessibles par la voie d’un recrutement classique.

 

Un tremplin vers la vie professionnelle

Pour beaucoup de jeunes, McDonald’s représente le premier contact avec le monde professionnel. Il s’agit d’une expérience structurante par la rigueur et l’exigence demandées que certains mettent à profit pour acquérir des compétences utiles. Pour d’autres, c’est la première étape d’un parcours professionnel chez McDonald’s. Tous les salariés ont les mêmes chances d’évolution de carrière. Ce qui compte, c’est leur capacité à démontrer leurs compétences et leurs talents sur le terrain. Pour offrir à chaque salarié la possibilité de se construire une carrière, la politique ressources humaines de McDonald’s France s’appuie sur trois piliers essentiels : la formation, la promotion et la mobilité interne.

 

Une attention particulière au handicap

Mieux qu’un long discours, l’intégration des travailleurs handicapés illustre bien l’égalité des chances et la mixité sociale, fondements de la politique ressources humaines de McDonald’s France. Actuellement, environ 1200 personnes en situation de handicap travaillent dans les entités du groupe grâce aux partenariats entre les ressources humaines, les franchisés et les structures spécialisées telles que Cap Emploi. En 2010, un travail approfondi a été réalisé pour faire émerger les pistes de travail permettant d’augmenter la capacité d’accueil et d’accompagnement par le réseau.

« Notre expérience montre que nous parvenons sans problème à intégrer les personnes handicapées au cœur de nos équipes. À charge pour nous de vaincre deux sortes de préjugés : celui de certaines équipes qui pensent encore qu’il est très difficile de faire travailler des personnes handicapées dans un restaurant, et celui des associations qui hésitent parfois à nous envoyer des candidats à cause de l’image sociale qu’elles se font de nous. » Emmanuel Lassus, franchisé dans le Nord-Ouest de la France, favorise l’intégration de personnes malentendantes en cuisine : ajout de voyants lumineux et d’écrans de production. « C’est avant tout un travail d’équipe et c’est une chance car cela permet aux autres salariés de relativiser leurs propres problèmes », précise-t-il.

 

UNE INTÉGRATION RÉUSSIE

Jayaraju Hervé est malentendant. Recruté en 1997, il est aujourd’hui responsable de la maintenance dans trois restaurants à Paris. Après 4 ans au poste d’équipier, il a suivi de nombreuses formations financées par l’Agefiph*, grâce à une collaboration entre franchisé, médecin du travail et Cotorep** : des cours de français, une habilitation électrique et le permis scooter, entre autres... « Cela démontre à quel point, en France, quand on veut vraiment chercher des solutions, on les trouve », précise Philippe Tillaye, son franchisé.

* Agefiph : Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées.
** Cotorep : Commission technique d'orientation et de reclassement professionnel.

 

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2010

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr