VAE
Les clés pour réussir

Si l’implication personnelle du salarié est indispensable à la réussite d’un projet de validation des acquis de l’expérience (VAE), les dispositifs collectifs jouent un rôle facilitateur, comme c’est le cas pour McDonald’s.

Si l’implication personnelle du salarié est indispensable à la réussite d’un projet de validation des acquis de l’expérience (VAE), les dispositifs collectifs jouent un rôle facilitateur, comme c’est le cas pour McDonald’s.

McDonald’s permet à ses salariés d’obtenir par la VAE des diplômes reconnus par l’Éducation nationale (voir encadré), la seule condition étant d’avoir 3 ans d’ancienneté. Le franchisé prend en charge les aspects administratifs. Grâce à un important travail réalisé en amont par l'entreprise avec ses partenaires académiques, les diplômes proposés sont en adéquation avec les métiers exercés. Le parcours de formation dispensé en interne constitue le socle de connaissances qui permet de rapprocher les métiers des référentiels de diplômes. La démarche est volontaire : la motivation du salarié reste le facteur essentiel car la VAE requiert un travail individuel très prenant. L’information est donc un élément indispensable. Pour les guider au mieux dans la rédaction de leur dossier et les préparer à l’entretien avec le jury, les candidats bénéficient d’un accompagnement, réparti sur plusieurs mois entre ateliers collectifs, rendez-vous individuels et suivi à distance par mail ou téléphone.

L’accompagnement, un atout

« Une démarche de VAE est très éloignée de l’expérience scolaire, c’est un terrain inconnu que les candidats découvrent au fur et à mesure », explique Thierry Leclerc, directeur technique du DAVA* de l’académie de Versailles, qui accompagne les équipiers et managers. « Nous sommes là pour avancer avec eux et éviter le découragement, particulièrement au moment où ils prennent conscience de l’ampleur du travail. Il est finalement assez difficile d’analyser et de décrire sa pratique professionnelle. Notre rôle est de les aider à comprendre les règles du jeu, et surtout pas de nous substituer à eux ou de leur imposer une façon de procéder. Nous les rassurons, nous relançons si nécessaire. Le lien que nous avons avec l’entreprise nous permet d’être réactifs face aux risques d’abandon. » L’implication de l’entreprise est en effet un autre ingrédient important pour la réussite d’un projet de VAE : « Nous avons appris à nous connaître, la confiance est essentielle à tous les niveaux. La hiérarchie directe du salarié est informée bien en amont des contraintes de planning, elle apporte son soutien. Cette dynamique fonctionne très bien. » Le taux de réussite en témoigne : 92 % des candidats présentés à l’entretien avec le jury ont obtenu leur diplôme.

* Dispositif académique de validation des acquis

 

 

McDonald’s s’est engagé depuis plusieurs années dans une démarche collective de validation des acquis de l’expérience (VAE), en lien avec de nombreux partenaires académiques.

Pour les directeurs, depuis 2008, un bachelor en partenariat avec un réseau d’écoles de commerce.

Pour les équipiers, depuis 2009, un CAP Agent Polyvalent de Restauration, diplôme professionnel de l’Éducation nationale.

Pour les managers, depuis 2012, un BTS Management des Unités Commerciales.

388 diplômés fin 2014 : 226 directeurs, 102 équipiers, 60 managers.

 

 

Cet article est extrait du Journal du Développement Durable de McDonald's France, édition 2014

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr