Une accélération sans précédent

  • Éditorial de Nawfal Trabelsi,
    Président-directeur général de McDonald's France

    Nos premières actions pour réduire notre empreinte environnementale datent de 1992. Nous avons commencé par ce qui nous semblait le plus évident : réduire le poids de nos emballages, le volume de nos déchets, nos consommations d'énergie ou d'eau… En 2005, nous avons structuré notre action avec une stratégie transversale et de véritables programmes en matière d'environnement. Nous avons également réalisé notre premier Bilan Carbone® cette même année. Et les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés en matière de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre (GES) ont été confortés en 2015 par les résultats de notre quatrième bilan.

    Pour bien progresser dans chacun des domaines économique, social et environnemental, nous avons historiquement fait le choix pratique, pour renforcer nos exigences, de les traiter de façon distincte.

    Puis, parce que nous sommes convaincus que les grands défis de société ne pourront être relevés qu’avec la participation de grandes entreprises comme la nôtre, dans une coopération nouvelle avec les acteurs publics et les ONG, nous avons voulu prendre en main un niveau de responsabilité supérieur, plus « sociétal », celui d'une entreprise engagée dans la construction collective d'un développement durable.

    Aujourd’hui, je suis heureux de constater que ce à quoi nous avons cru depuis longtemps prend une dimension mondiale avec l’annonce par McDonald’s Corporate d’une stratégie de développement durable fondée sur cinq priorités : le climat, les déchets, un approvisionnement responsable, et des engagements pour les familles et l’emploi des jeunes. Cette stratégie, notamment climatique a été validée par une initiative scientifique reconnue internationalement, la Science Based Targets Initiative qui garantit que les mesures prises par l’entreprise sont en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris*.

    Cette ambition mondiale vient confirmer l’importance du chemin que nous avons parcouru en France depuis 1992, via notamment une contribution forte aux filières agricoles françaises, une volonté réelle de sécuriser le modèle économique des agriculteurs par la contractualisation et une stratégie agro-écologique engagée pour développer des matières premières de qualité et un modèle agricole alternatif à faible empreinte environnementale.

    Ce travail de fond nous permet aujourd'hui d'atteindre des résultats encourageants, reflétés par notre cinquième Bilan Carbone®. Les premiers calculs font apparaître une réduction de nos émissions de gaz à effet de serre de 45 %** sur le périmètre de nos restaurants et de 12 %** sur le périmètre global, incluant l'ensemble de nos filières agricoles.

    La vision de l’entreprise et son rôle dans la société évoluent, nous en sommes convaincus. Nous savons aussi, comme nous avions pu le dire il y a quelques années, que « notre taille nous oblige ». Nous continuons donc sur la voie du développement durable pour que tout notre modèle, économique, environnemental, social et de gouvernance contribue positivement aux transitions indispensables que notre société toute entière doit réussir, avec le concours de tous !

    * Engagement mondial pris en décembre 2015 à l’issue de la COP21 : limitation de la hausse de la température globale à moins de 2°C d’ici la fin du siècle.
    ** Par client servi, entre 2005 et 2015.

     

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé. www.mangerbouger.fr

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr